D’après certains cabinets/annuaires/benchmarks, il existe plus de 100 SMMS (Social Media Management System) à disposition dans le monde. En cherchant bien, on peut presque en découvrir un nouveau chaque semaine ! Alors, pourquoi Over-Graph ?

De Hootsuite à Klout (en Amérique du Nord), de Socialbakers à Falcon (en Europe) ou de Radar.ly à Mention (en France), tous répondent à des besoins extrêmement différents, plus ou moins exprimés par des cibles toutes aussi différentes.

3 convictions fortes nous permettent de travailler chaque jour à la différenciation de notre produit :

1/ les Médias Sociaux sont un lieu d’échange d’informations entre des émetteurs, et notamment des Marques, et des récepteurs, souvent des hommes et des femmes, plus ou moins réceptifs justement => le Social Media n’est que conversations, désormais amplifiées par des mécaniques virales organiques puissantes

2/ les consommateurs sont partout, tout le temps, et leurs usages évoluent très rapidement => il ne s’agit plus pour les Marques d’être présentes sur tel ou tel Réseau Social, mais plutôt d’écouter l’ensemble des conversations liées à leurs problématiques, et d’interagir le cas échéant

3/ la complexité de chaque réseau social, liée à la volatilité des communautés, crée de véritables casse-tête pour le travail d’analyse des Community Managers => la Big Data issue du Social Media doit être analysée profondément afin d’aider le travail d’animation des communautés

De ces convictions est né le concept d’Over-Graph : proposer aux Marques, ou à leur Community Managers, une unique Solution permettant, dans une interface riche mais simplifiée, d’activer les communications de leurs campagnes marketing, de répondre à toutes les conversations qui le nécessitent, d’écouter des sujets de discussion ou des concurrents, et de retrouver des analyses associées à ces très nombreuses activités.

Xavier, Producer

Article publié par Xavier BK dans newsOG

le 18 avril 2014