Le blog Over-Graph continue son tour d’horizon du Community Management en donnant la parole aux CM ! Aujourd’hui, c’est Rudy Turinay.

  • Qui êtes-vous et quelles communautés gérez-vous ?

Je m’appelle Rudy Turinay, je suis community manager depuis 2009. J’aime à penser que je fais partie de la 1ère génération de CM :) . Même s’il est vrai que les admins de forums et les gestionnaires de communautés, dans le gaming notamment, sont apparus bien avant la vague des CM.

Je suis également fondateur de la chaîne YouTube Savant Singe qui est une chaîne de vulgarisation scientifique et de partage de la connaissance en général.

rudy-savantsinge
Et je viens d’accepter de prendre en charge et développer RMC Sport TV notamment en visant un public plus jeune et en mettant les réseaux sociaux au centre de la stratégie de contenu et de viralité.

  • Quelle est la stratégie des marques avec lesquelles vous travaillez ?

Ma stratégie pour Savant Singe a été de développer une communauté forte sur Facebook grâce à du contenu quotidien. J’ai toujours eu à coeur de proposer du contenu qualitatif autant dans sa teneur que dans son aspect qui doit être très graphique. Pour vulgariser la science et intéresser le grand public à la connaissance, je prends le parti de les appâter avec de la couleur et de l’humour. Quant à YouTube, je vais privilégier de plus en plus la promotion croisée en invitant des autres YouTubers à participer et à s’amuser avec moi dans les vidéos.

La stratégie d’RMC Sport est double. Elle comprend une large part de temps réel du fait même de son identité à savoir la diffusion d’informations sportives. Du coup, Twitter prend une part essentielle pour informer mais aussi pour interagir avec la communauté. Les radios sont historiquement les premiers acteurs à avoir mis la communauté au centre de sa stratégie de contenu et à utiliser le crowd sourcing comme base. En effet, les talks se sont de tout temps appuyés sur les appels des auditeurs et c’est certainement la raison pour laquelle ces derniers se sentent aussi attachés à la marque.

RMC Sport
Je souhaite pour ma part apporter une vision différente en insistant également sur les contenus froids. Ces contenus sont, de fait, plus qualitatifs et permettent d’entrer dans l’analyse. On dit souvent que nous sommes dans une société de l’instant, qu’il faut agir en temps réel… Peut être. Mais selon moi, c’est une erreur d’avoir uniquement cette philosophie. En community management, ça passe par de l’établissement de stratégie à moyen terme, de planification, d’établissement de partenariats, d’anticipation etc…

Les deux axes deviennent, de fait, très complémentaires.

  • Sur quels réseaux sociaux êtes-vous actifs ?

Je suis un grand fan des réseaux sociaux historiques. Facebook est une véritable base de beaucoup de mes projets personnels et professionnels et m’a permis d’avoir un certain succès.

YouTube est mon second réseau favori car il permet une grande créativité et un établissement d’une relation très spéciale avec les abonnés. Je suis curieux de voir comment YouTube va réagir à l’offensive de Facebook sur la vidéo.

Twitter est un réseau que j’utilise très largement à titre personnel pour ma veille, pour les interactions avec mes pairs et pour mon personal branding. Par contre, je trouve toujours que certaines marques ne comprennent rien à ce réseau. Avoir 100 000 followers et avoir un taux de retweet moyen entre 0 et 5 est peut être symptomatique du fait que la marque y perd son temps.

Quant à Instagram, au tout début j’ai été réfractaire car je suis un adepte du #NoFilter, mais aux vues de son impact, je m’y mets de plus en plus et ça commence à me plaire.

  • Utilisez-vous des outils pour votre community management ?

Outre les logiciels classiques comme Hootsuite et Tweetdeck, j’aimerais conseiller un outil. J’ai beaucoup utilisé Twitonomy, Nicolas Bordas m’avait conseillé Tweetbinder lors d’une opération commune de buzz. Je suis devenu assez fan de cet outil. Il est très clair, très complet et très graphique. J’aimerais aussi ajouter qu’en règle générale, j’aime écouter les conseils de Jérome Deiss qui est selon moi le référant français de la veille digitale et connait donc tous les nouveaux outils efficaces.

  • Quelles fonctionnalités manquent à ces outils ?

Ce que je n’aime pas sur un outil comme Twitonomy est qu’il ne permet pas d’avoir un compte premium multiuser. C’est un outil qui aurait pu m’être d’une grande aide mais qui m’a finalement donner beaucoup de fil à retordre.

  • Un petit mot au sujet d’Over-Graph ?

C’est Camille Jourdain qui m’a parlé de l’outil et je l’ai donc testé. Je trouve que l’outil est très clair et j’apprécie beaucoup les efforts dans l’UX et le graphisme. L’avantage de cet outil selon moi et, certes, d’avoir une vision globale de ces outils, mais également de pouvoir répondre en temps réels à sa communauté. j’aime également la fonction d' »Analyse » qui permet d’observer les meilleurs abonnés ou les meilleures nouvelles.

Merci beaucoup Rudy d’avoir répondu à nos questions. Nous te souhaitons une très bonne continuation en tant que Community Manager et YouTubeur !

Retrouvez toutes nos interviews et prises de paroles ici !

Article publié par Maïté dans interviews

le 27 février 2015