Sur quel réseau social les marques connaissent la plus forte croissance de leur nombre de followers ? Sur quels réseaux sociaux publient-elles le plus de contenus et lesquels génèrent le plus d’interactions ?

Quintly, l’outil de Social Media Analytics qui permet principalement de se comparer aux concurrents sur les réseaux sociaux, a réalisé une étude sur l’activité des marques sur Facebook, Instagram et Twitter. 180 000 comptes de marques ont été analysés sur l’année 2015, des marques de toutes tailles sur les réseaux, en partant de celles qui ont moins de 1000 fans/followers à celles ayant plus de 10K fans/followers. Quintly s’est particulièrement intéressé à ces trois indicateurs : la croissance des followers, le nombre de publications quotidiennes et le taux d’interactions sur ces trois réseaux sociaux.

3 informations à retenir :

  • Après un pic en février (+ de 25%), la croissance des followers sur Instagram a baissé les mois suivants pour arriver aux alentours des 15%. Une croissance importante mais logique pour un réseau qui atteint la maturité. Concernant Twitter et Facebook, cet indicateur a connu une certaine stabilité tout au long de l’année (moins de 5%). Pour les trois réseaux sociaux, les comptes/pages les plus petits (moins de 1000 fans/followers) ont des croissances plus rapides.
  • La publication quotidienne sur Facebook a augmenté de 36% sur l’année. Facebook est loin d’être “mort”, les marques y sont effectivement encore très actives. Qu’en est-il pour les deux autres réseaux sociaux ? 14% de hausse pour les posts sur Instagram, 2% de baisse ceux sur Twitter.
  • Quelque soit la taille de la page, le taux d’interactions est plus fort sur Instagram par rapport à Facebook et Twitter, mais il est en chute constante en 2015 : 2,5% en décembre 2015. Comparons aux deux autres réseaux sociaux étudiés : 0,5% sur Facebook et 0,1% sur Twitter.

croissance-followers-quintly

Courbe d’évolution de la croissance du nombre de followers des comptes sur les trois réseaux sociaux.

post-quotidien-quintly

Courbe d’évolution du volume de posts quotidiens des marques sur les trois réseaux sociaux.

taux-interactions-quintly

Courbe d’évolution du taux d’interactions sur les trois réseaux sociaux.

Consultez les résultats complets de l’étude Social Media de Quintly.

Les marketeurs ont des choix à faire et doivent prendre les meilleures décisions pour leur marque. Vu le nombre de réseaux sociaux, une fine analyse de l’activité sociale devient indispensable et permet de progresser. N’oubliez pas que chaque réseau social est différent, il est donc essentiel de choisir les bons indicateurs en fonction des objectifs de communication de la marque et de comparer ce qui est comparable.

D’après cette étude, Facebook occupe une place prépondérante dans les stratégies des marques, certainement à cause du nombre important d’inscrits et des coûts marketing et publicitaires plus faibles sur le réseau. Mais il est temps de se pencher sérieusement sur les autres plateformes si ce n’est pas encore fait, celles qui ont un potentiel important, notamment au niveau des interactions comme Instagram.

 
Focus sur l’engagement des marques sur Instagram
Quintly s’est donc intéressé à l’activité et à l’engagement des marques sur Instagram. Nous venons de voir que le nombre de posts publiés chaque jour était en hausse sur le réseau (+14% en 2015) et que la croissance du nombre de followers l’était aussi. Par conséquent, le taux d’interaction des contenus est en baisse. Mais concerne-t-elle tous les types de contenu ? Photos et vidéos ?

instagram-interactions-quintly

D’après cette étude portant sur 10K comptes Instagram, la baisse de l’engagement concerne autant la photo que la vidéo. Consultez les résultats complets de l’étude Instagram de Quintly.

Cependant, il est important de dire que les photos génèrent aujourd’hui plus d’engagement que les vidéos. D’après Locowise et son étude de 2500 comptes Instagram, les photos sont plus de 30% plus engageantes que les vidéos en avril 2016 ! Le type de contenu a donc un impact important sur le taux d’interactions.

Concernant la multiplication des contenus et leur manque de visibilité, il était important d’agir. Instagram a décidé de mettre en place un algorithme pour filtrer les photos et vidéos et ainsi montrer à chaque utilisateur les contenus les plus pertinents.

S’il fallait donner un conseil aux marketeurs : mettez en place une véritable stratégie visuelle sur Instagram, essayez de penser à votre communauté avant tout et diffusez des contenus correspondant à une vraie ligne éditoriale pour répondre aux attentes de votre audience. Terminons par un dernier point : la qualité prime forcément sur la quantité, pensez à réduire votre fréquence de publication et proposer le meilleur contenu possible pour engager davantage vos followers sur Instagram.

Essayez Over-Graph pour gérer vos pages et votre activité sur les principaux réseaux sociaux.

Article publié par Camille dans SocialMedia

le 25 mai 2016